La Cuisine « Taï »

Le « Taï » de cuisine Taï est ici celui de Taïwan. On s’interroge à juste titre sur l’origine de cette cuisine Taï.

Aussi, il faut pour cela revenir un peu en arrière. Taïwan est une grande ile au sud-est de la Chine. En 1894/1895, la guerre Sino-Japonaise se termine par la défaite de la Chine. Cette dernière cède l’Ile de Taïwan à l’Empire du Japon. C’est le traité de Shimonosaki. En 1945, Taïwan revient en Chine. Sous l’impulsion de Tchang Kaï Chek, l’ile réussit un développement exceptionnel. Celui-ci lui vaut la reconnaissance internationale et l’intègration dès les années 70 aux pays développés.

Donc, la cuisine Taï est influencée depuis quatre siècle par celle des provinces du Sud-Est de la Chine. Pendant la période d’occupation  Japonaise, il y a eu l’introduction de nouveaux aliments et condiments : algues, moutarde japonaise(wasabi), vin de riz(mirin), poisson cru (sashimmi), sushi et préparations de riz à base de vinaigre de riz, beignets frits (tempura),… L’évolution de la cuisine Taï se termine en 1949 par un bouquets de grands cuisiniers Chinois. Ils viennent apporter leur savoir-faire et leur culture de plats traditionnels de nombreuses régions de Chine Occidentale!

Quels plats, quelles saveurs ?

Et avant tout, la cuisine Taï c’est avant tout l’équilibre des saveurs entre l’épicé, le sucré, l’aigre et le salé. Souvent vous retrouvez l’alliance des autres avec des ingrédients emblématiques comme le piment, le gingembre, le lait de coco, le citron vert, le vinaigre, la sauce de poisson ou encore les cacahuètes. Autant dire que cuisiner Taï c’est d’abord se constituer une épicerie de base. Il vous sera ensuite facile de les décliner en entrées, plats et desserts.

 

Présentation poulet ivre cuisine Taï
Présentation poulet ivre cuisine Taï

Quelques recettes de base de la cuisine Taï:

Comme:

  • finger food (brochettes de poulet saté au curcuma et au gingembre, crevettes frites),
  • salades (salade de canard rôti à la mangue et à la noix de coco grillée, salade de crabe et de citron vert),
  • viandes grillées fumées ou sautées (travers de porc sucrées et croustillants, sauté de poulet au piment et basilic),
  • poissons et fruits de mer (thon grillé au sésame à la citronnelle et au gingembre, poisson grillé au piment à l’ail et au gingembre),
  • currys et soupes (curry Massaman au boeuf braisé et épicé, soupe de canard rôti au citron vert au piment et au basilic),
  • riz nouilles et accompagnements (riz sauté aux crevettes au calmar et au crabe, nouilles au boeuf épicé et aux feuilles de citron kaffur),
  • desserts et boissons (riz gluant à la mangue, ananas et caramel épice),

Caractéristique de la cuisine Taï

Donc, la cuisine Taï est renommée dans le monde entier pour sa cuisine subtile. Cette subtilité allie les saveurs épicées, aigres, sucrées papillotte poulet Ivre cuisine Taïet salées. Si beaucoup de gens apprécient la cuisine Taï au restaurant, il est également possible de préparer des plats traditionnels taï à la maison.
Tout est affaire d’équilibre entre saveurs, textures et couleurs des mets : ingrédients originaux : curry, menthe, citronnelle, coriandre, basilic rouge. Ils sont présents dans les salades, soupes, plats ou desserts  font le succès de cette cuisine asiatique.

Des noms appétissants?

Poulet véritablement ivre pour la cuisine TaïOui et aussi de l’originalité qui vient des recettes qui portent des noms improbables pour notre culture : du « poulet ivre », du « riz gluant », « tofu puant ». La culture conduit chaque civilisation à donner des noms qui n’ont aucune séduction chez les voisins.

 

 

Un menu typique de cuisine Taï à préparer chez Cook and Go Rennes

Aussi pour retrouver tous nos cours:

https://www.cook-and-go.com/fr_FR/ateliers-de-cuisine.html?store=rennes&store_id=13&date=2019-09-18

Nous avons donc régulièrement des menus asiatiques (Maki pour le japon) et Paris-Tokyo. Kim, notre cuisinier Cambodgien nous rend visite 4 à 5 fois par an pour une cuisine au Wok. On visite le Vietnam, le Cambodge, la Thaïlande et la Chine. Nous avons également le menu Paris-Pékin plusieurs fois par mois. Exceptionnellement en cette fin d’année 2019, Yushin viendra nous faire vivre quelques heures en Chine. Au programme la préparation d’un « poulet Ivre » et d’une salade aux algues. On revient forcément transformé. Prochain rendez-vous mercredi 16 octobre.

Venez rejoindre la grande famille des passionnés de cuisine sur:

https://www.cook-and-go.com/fr_FR/workshop/51/cuisine-et-saveurs-asiatiques.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>